(CR) 10km – Braderie de Lille

Il était temps que je le poste ce fameux compte-rendu de course du 10km de la Braderie de Lille (d’autres arrivent très vite également). C’était il y a plus d’un mois, oui un mois et demi. Une course réalisée sur un coup de tête avec mon acolyte Julie. Nous en parlions depuis juin ! On souhaitait vraiment se rendre à la Braderie de Lille et faire par la même occasion le semi-marathon… Finalement, avec les vacances, nous n’avons pas vraiment vu les choses venir et lorsque Julie m’a demandé si j’étais toujours motivée pour faire le semi-marathon… J’étais ultra partagée entre l’envie d’aller à Lille pour la braderie et l’inquiétude de courir un semi-marathon après un été plutôt light en course à pied. Nous avons fini par couper la poire en deux et c’est sur le 10km que nous nous sommes élancées.

Enfin semi-marathon ou 10km, quand l’été a été plutôt pauvre en running, c’est le même combat ! Nous sommes arrivées la veille de la course sur Lille ultra motivée pour la braderie, nous avons trinqué comme il se doit au chouette weekend qui se préparait en oubliant presque le 10km nous attendait dès le lendemain matin… Heureusement que la course était en fin de matinée et non pas tôt le matin (il y avait d’abord le semi-marathon à 9h00 et le 10km à 11h).

Je vous ai fait une mini vidéo des images capturées avant et après cette course. J’espère que ce format vous mettra dans l’ambiance de la course !

☞ Pour ne louper aucune vidéo : abonnez-vous à ma chaîne YouTube.

Le Jour -J

Réveil à 9h00, pas si tôt mais tout de même difficile. Il faut dire que le programme de l’avant course était chargé : se préparer, grignoter un petit quelque chose, récupérer notre dossard et trouver le départ exact de la course ! Rien que ça. Nous avions un peu moins de deux heures. Le parcours de la course se trouvait à l’extérieur du centre de Lille et dans la ville voisine de Marcq-en-Barœul. Nous ne connaissions absolument pas la ville, niveau repérage en ce matin de course c’était assez drôle !

 

Le départ et les premiers kilomètres

Le départ se trouvait sous un pont, le long d’une grande route. D’un côté il y avait le départ, et de l’autre l’arrivée. D’ailleurs, pendant que nous attendions que le départ soit lancé, nous pouvions apercevoir l’arrivée des semi-marathonien partis 2 heures plus tôt.

Mon état d’esprit avant cette course ? Sceptique. Je n’aime pas être aussi peu préparée avant de prendre le départ d’une course, ça m’angoisse terriblement. Et avant de prendre ce 10km, je me sentais tout à fait dans cet esprit d’esprit.

Le départ est laborieux pour ma part, il y a énormément de monde, et j’ai du mal à trouver un bon rythme. Je fais le premier kilomètre en 5’30. Une fois la foule dispersée, j’arrive à prendre un peu plus de vitesse et à faire les kilomètres suivants en 5′ le kilomètre mais ça ne durera pas… Je me rends vite compte qu’avec mon manque d’entraînement cet été, il va être compliqué pour moi de tenir le rythme et d’accélérer davantage. Je ralentis.

 

La course

Le parcours est plat et ennuyant. Nous suivons cette grande route de la banlieue Lilloise, il n’y a rien à voir… Nous pouvions même apercevoir sur la route en sens inverse les coureurs bien plus avancés dans la course. Je comprends donc vite que cette course ne sera rien d’autre qu’un simple aller-retour. Rien de bien motivant. J’en profite pour faire un repérage des futurs kilomètres !

Il fait horriblement chaud. Les kilomètres s’enchaînent, je souffre. Au 5ème kilomètre arrive le ravitaillement que je prends comme un don tombé du ciel tellement j’ai envie de boire. Il me reste encore la moitié, je sais que la dernière moitié de cette course va être longue.

Au 6ème kilomètre, j’aperçois Julie de l’autre côté de la route, je l’encourage ! Ça me donne le sourire de la croiser. Je tiens bon, j’essaie de garder un rythme aux alentours de 5’10-5’15. C’est difficile, mais je veux donner le meilleur de moi.

 

Fin de course

Cette fin de course aura été difficile et je suis vraiment contente de voir la ligne d’arrivée que je passe en 52’38, c’est loin d’être un record mais j’ai le sourire. Je suis contente d’avoir tout donné. J’ai hâte que Julie arrive pour que l’on puisse se débriefer cette course.


  

Bilan

Comme vous l’aurez sans doute compris, je garde un avis partagé sur cette course. Je n’ai pas vraiment aimé le parcours. Moi qui ne connaissait pas Lille, je n’ai pas plus découvert la ville à travers cette course. C’est d’ailleurs l’une des courses les plus ennuyantes que j’ai pu faire. Je trouve ça vraiment dommage que  cette course organisée le même weekend que la Braderie ait lieu à l’extérieur de la ville (même si au fond c’est compréhensible).

Je suis contente de ne pas avoir fait le semi-marathon qui m’aurait à mon avis paru interminable. Pourtant, je  ne dis pas « non » pour refaire l’édition 2018. Qui sait, peut-être que le parcours sera un peu plus lillois l’an prochain ?

Et vous, avez-vous couru la Braderie de Lille ? 10km ou semi ?
Qu’en avez-vous pensé ?

Je vous souhaite un chouette lundi et vous donne rendez-vous très vite pour de prochains CR de course  ♥

3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emoticons Smile Grin Surprised Cool Mad Wink Cry Crazy Exercise Tongue Out Laughing Tears Kiss Kiss Love Love Tears smug mask silent scream angry heart