(Compte-rendu) Les 10km de l’Équipe 2017


©P.Charlier / A.S.O

J’ai beaucoup trop de choses à vous partager en ce moment sur le blog, peu de temps, et pris du coup un retard assez considérable. Aujourd’hui, avec plus d’un mois de retard, je vous poste enfin mon compte-rendu du 10 km de l’Equipe 2017. Cette fameuse course parisienne attirant chaque année des milliers de coureurs. C’était la première fois que je la faisais, je l’avais en tête depuis plusieurs moi et m’étais fixée un objectif chrono… Enfin, ça c’était bien avant de ralentir le rythme niveau entraînement, d’enchaîner les courses, les weekends travaux et bien d’autres activités en tout genre !

La veille de la course je l’ai passée à Disneyland avec mon amie Maria qui était sur Paris pour quelques jours. Autant vous dire que ce n’est pas la meilleure préparation pour réussir une course. Nous sommes rentrées très tard la veille : vers 1heure du matin. Je stressais un peu de prendre le départ car je suis plutôt rigoureuse en temps normal : je m’entraîne la veille, mange ce qu’il faut, ne fait pas d’excès. Et là, pour une fois j’avais fait tout l’inverse. Je ne partais donc pas dans de bonnes conditions, mais peu importe j’allais donner tout ce que je pouvais.

Jour J : le 11 juin 2017

Le réveil donne tôt : vers 6h. Le départ est prévu à 9h15 et j’ai prévu d’y aller assez tôt pour rejoindre la team du Happy Running Crew. Finalement, nous ne réussirons pas à nous retrouver avant la course car il y avait un monde fou. On m’avait dit que cette course attirait du monde mais c’était bien plus que ce que je ne pouvais imaginer. Le départ s’effectuait sur la Rue de Rivoli, entre Le Marais et l’Hôtel de Ville… donc je vous laisse imaginer comment la rue a pu vite être encombrée.

Point météo : à 8h30, il fait déjà horriblement chaud, le soleil tape. Cette course promet !

Le départ et les premiers kilomètres

Je finis par retrouver Benjamin du Happy Running Crew, nous sommes dans le même SAS : 47 minutes. Je suis contente, je ne serai donc pas seule à prendre le départ… Enfin, je sais qu’au fond je vais vite me retrouver seule car Benjamin est une flèche ! Le départ est lancé, et c’est bien comme je l’appréhendais : il y a tellement de monde qu’il est difficile de courir. Les premiers mètres sont difficiles car mes jambes sont lourdes (très lourdes !), je sens la journée à Disney de la veille. Il fait très chaud et nous sommes en plein soleil. Je ne suis décidément pas dans les bonnes conditions…

Malgré tout, j’ai une bonne allure, je cours à 4’40 le kilomètre durant les 2/3 premiers kilomètres. Je me dis que sur un malentendu je vais peut-être réussir à faire ces 47 minutes ! Finalement… J’ai du partir très certainement trop vite au vu de mon manque d’entraînement ces dernières semaines, car je n’arrive pas à garder le rythme.

Mes jambes me font de plus en plus mal, et j’ai de plus en plus chaud. Mon rythme au kilomètre est quant à lui de plus en plus lent ! Mais j’ai la pêche, le parcours est vraiment chouette, ça faisait très longtemps que nous n’avions pas couru en plein coeur de Paris lors des récentes courses parisiennes. Ça change, donc autant oublier le chrono et profiter !

 

La course

Les kilomètres s’enchaînent, je donne tout ce que je peux pour survivre.. oui, oui il s’agit bien de survivre en ce qui me concerne, je suis littéralement en train de cuire sous le soleil parisien, et il est que 9h30. Je finis par ralentir un peu le rythme pour apprécier la course à sa juste valeur et profiter des beaux endroits de la capitale. Les kilomètres 4 à 8 me paraissent extrêmement longs…

Le ravitaillement arrive au 5ème kilomètre (il était temps), je prends donc une bouteille d’eau qui m’accompagnera durant les prochains kilomètres et me permettra de rester hydrater.

Je fais que regarder ma montre tant j’ai hâte de voir la ligne d’arrivée. Elle me semble si loin, mon chrono visé aussi d’ailleurs ! Je suis triste, je n’ai pas réussi à croiser des petites têtes du Happy Running Crew durant ma course, c’est sans doute pour cela qu’elle m’a paru tellement longue.


©P.Charlier / A.S.O

L’arrivée et l’après course

La fin étant de plus en plus proche, je finis par accélérer le rythme (tant bien que mal) tellement j’ai hâte d’arriver. Je passe la ligne en 49’38. Je suis loin du 47 minutes mais tellement fière de mon temps vu les conditions. L’arrivée est douloureuse, il fait tellement chaud, j’ai hâte de boire mais il faudra se faufiler entre les autres coureurs et marcher des mètres et des mètres avant d’avoir une bouteille d’eau.

Cette course est une réussite niveau organisation, mais si je devais pointer une chose ce serait l’arrivée. Il y a beaucoup trop de monde, et plus d’un kilomètre à parcourir pour en sortir. Clairement, il ne faut pas être claustrophobe.

Je finis par retrouver Benjamin, qui lui a parcouru les 10km en 44 minutes. Une belle prestation. On attend sagement le reste des Happy Runners (nous ne sommes pas beaucoup sur cette course, 4/5 environ) pour une petite photo souvenir. Estelle et Aurélie finissent par nous rejoindre. Elles aussi ont souffert mais elles sont hyper contentes de leur course donc c’est le principal.

Pour conclure

Je garde un beau souvenir de mes premiers 10km de l’équipe . Je ne sais pas si je la referais l’an prochain car il y a tout de même énormément de monde et j’ai bien envie de changer d’environnement. Par contre, je ne peux que vous la recommander si vous cherchez une course parisienne avec du monde et des beaux endroits à parcourir. Bonne ambiance assurée !

Alors, ces 10km de l’équipe vous tentent ?
Vous l’avez déjà faite cette course ? Vous avez aimé ?

 

J’espère que mon CR vous aura plu malgré le retard que j’ai eu pour le poster. N’hésitez pas à me faire vos retours. Je vous donne rendez-vous dans les prochains jours pour le CR de la Course Royale du Château de Versailles. Bises ♥

 

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emoticons Smile Grin Surprised Cool Mad Wink Cry Crazy Exercise Tongue Out Laughing Tears Kiss Kiss Love Love Tears smug mask silent scream angry heart