Byphasse Iron Girl : 5km entre filles !

Il y a un mois, j’ai eu la chance de partir avec les copines ambassadrices du Happy Running Crew sur l’Ironman de Nice. Byphasse a proposé à Chloé de monter sa team pour la course Byphasse Iron Girl, un 5km pour les filles sur la Promenade des Anglais. Peu entraînée cet été, et pas vraiment habituée des courtes distances, j’appréhendais un peu… Puis, je me suis dit que ça serait toujours moins difficile qu’un 10km et surtout que ça serait surtout très fun de le faire entre copines !  Encore plus dans un tel cadre. Big up à Byphasse et Chloé pour cette belle opportunité 

Outre ce 5km avec les filles, j’étais très impatiente à l’idée de vivre en direct un Ironman. Tout d’abord, parce que je l’avoue je n’ai jamais assisté à un triathlon, et ensuite parce que c’est LA course, je suis vraiment en admiration devant tous ces athlètes qui se lancent dans un tel défi.

Dimanche 23 juillet, c’est le départ pour l’Ironman, prévu à 6h du matin. Je ne vais pas vous mentir : je ne me suis pas levée pour le départ ! J’étais très fatiguée car nous nous étions couchées tard la veille, et surtout j’avais envie d’être en forme pour la course qui nous attendait. Certes il s’agissait de seulement 5km, mais n’étant pas vraiment entraînée et pas du tout habituée à la chaleur… Mieux valait pour moi faire le plein de sommeil !

Le départ de la course était prévue à 9h15 sur la Promenade des Anglais. Nous étions un peu en avance, ce qui nous a permis de nous « échauffer », mais surtout d’encourager les derniers finishers de la première étape de l’Ironman : la natation. J’étais clairement bluffée, je ne vous le cache pas ! Quand je vois la chaleur qu’il faisait dehors… J’ai vite relativisé sur les 5km qui m’attendaient.

   

LA COURSE

Je prends le départ de la course avec les copines, mais très certainement trop trop vite ! La seule personne devant moi est Margot, qui pour le coup est une vraie fusée. Pourtant sur ce premier kilomètre, je me sens bien. Il fait certes très chaud, mais « ça va ». Je regarde ma montre, elle indique 4’10 au kilomètre. Autant vous dire, qu’après avoir vu ça, je suis un peu inquiète. Certes, il s’agit d’un 5km mais vu mon manque d’entraînement et la chaleur, je ne vais pas tenir. Je tente de ralentir, mais je n’y arrive pas…

Au bout d’un kilomètre, la nature fera elle-même les choses… Me voilà à un rythme plus acceptable pour mon corps : du 5′ au kilomètre. Laurie et Aurore me doublent (ça aussi c’était prévisible), je me sens « rassurée » de les voir devant. Chloé me rattrape, on tente de se soutenir, je souffre énormément de la chaleur, le soleil me tape sur la tête et je suis essoufflée suite à mon départ de fusée. Heureusement que Chloé est là, nous ferons les prochains kilomètres ensemble dans la souffrance mais ce soutien commun nous aide.

À la moitié du parcours, le ravitaillement arrive. Je bois un tout petit peu et me jette le verre d’eau sur la figure. Fausse bonne idée, car l’eau glissera dans mes yeux tout le reste de la course. Peu agréable.

Peu avant la 4ème kilomètre, Chloé me propose de marcher un peu. Sa proposition est tentante, je suis tellement mal. Pour autant, je lui propose d’attendre le 4ème kilomètre… Finalement, une fois le 4ème kilomètre, on ne s’arrêtera pas. Après tout, il nous reste plus qu’un kilomètre non ? Niveau allure, malgré la chaleur et la souffrance, on est plutôt bien puisqu’on court toujours aux alentours de 5′ le kilomètre. Je ne sais d’ailleurs pas comment je fais pour tenir cette allure !

L’ARRIVÉE

Avant les 500 derniers mètres, Chloé me propose d’accélérer. Je n’y arrive pas… Impossible ! Mon corps est absent il ne répond plus. Finalement, je prends la main de Chloé et on sprint jusqu’au bout. On passera la ligne d’arrivée en 23’55, avec une place de 73/74 sur 540 participantes. Quel bonheur d’avoir passé cette ligne ensemble, et quel bonheur d’avoir fait une telle prestation. Ce n’était pas évident mais on l’a fait.

On reste une bonne dizaine de minutes assisses quelques mètres après la ligne d’arrivée avant de se lever. Les bénévoles nous donnent ensuite notre médaille (je ne la quitterai plus de la journée !), nous avons également le droit à une bouteille d’eau chacun (le bonheur) et un tote bag avec une pomme et des gâteaux.  Chapeau pour l’organisation !

BILAN

Je gade un excellent souvenir de cette course malgré sa difficulté du à la chaleur. Il y avait vraiment une belle ambiance, et c’était un bonheur de la faire aux côtés des copines du Happy Running Crew.

 

On poursuivra cette journée avec un bon brunch et en allant soutenir sur le parcours les participants à l’Ironman, avant de chacune prendre la route du retour. Un beau weekend entre filles, une course au top, et une opportunité en or que de pouvoir suivre l’Ironman de Nice en direct. Merci à Byphasse pour l’invitation, à Chloé, et à l’ensemble des copines du Happy Running Crew pour leur bonne humeur permanente.

J’espère que ce petit compte-rendu vous aura plu 

Avez-vous déjà vu un Ironman ?

 

1

1 Commentaire

  1. 28 août 2017 /

    C’était un bonheur de partager cette course avec toi ma poulette. J’espère qu’on en fera d’autres ensemble bientôt <333

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emoticons Smile Grin Surprised Cool Mad Wink Cry Crazy Exercise Tongue Out Laughing Tears Kiss Kiss Love Love Tears smug mask silent scream angry heart