Naples & la côte amalfitaine en une semaine

Il me tardait de vous rédiger et partager mes notes de voyages sur mon séjour italien de l’été dernier. Oui, j’aurai attendu 2018 pour vous poster le récit de mes vacances d’été 2017 ! Ce dernier semestre 2017 a été riche, et je n’ai pas eu beaucoup de temps… Mais rien de mieux pour se réchauffer des températures négatives que nous avons en ce moment non ?

Laissez moi tout d’abord vous souhaiter une très belle année 2018 et tous mes voeux. Je n’ai qu’une chose à vous dire : Profitez !

Mi-août, nous nous sommes donc rendus en amoureux en Italie direction Naples et sa région. Après avoir entendus beaucoup d’échos positifs sur cette région, et ayant envie de soleil, de mer turquoise, de paysages et d’endroits insolites à visiter, cette Côte Amalfitaine nous a paru être la destination idéale. Ce fut en effet une semaine extraordinaire, où l’on en a pris plein la vue. Retour en image et en vidéo sur cette semaine italienne !

Ce que l’on avait prévu : Nous avions plein de choses en tête, se rendre à Pompéi, passer une journée à Capri, profiter des petites criques, faire des petites randonnées dans des coins perdus… Bref, nous avions plein de choses en tête.

Nous sommes arrivés à l’aéroport de Naples tôt un samedi matin, avons récupéré la voiture louée puis direction Sant’Agata sui Due Golfi, le petit village où nous logions. Un petit village situé sur les hauteurs entre Sorrento et la Côte Amalfitaine. Ce ne fut pas évident de s’y rendre, car les routes sont très étroites, et il y a souvent qu’une seule route, et surtout beaucoup de monde… Nous avons donc passé beaucoup de temps dans la voiture, mais nous étions tellement contents que cela nous importait peu.

NOTRE SÉJOUR EN VIDÉO

☞ Pour ne louper aucune vidéo : abonnez-vous à ma chaîne YouTube.

NOTRE PROGRAMME

Visite du village où nous logeons : Sant’Agata sui Due Golfi. Nous avons choisi par hasard ce village, c’est d’ailleurs le logement qui nous a plu avant la ville. Finalement, c’est bien plus la ville que le logement qui nous aura plu. Je ne peux que vous recommander de visiter ce petit village si vous êtes dans le coin. Sur les hauteurs, ses petites rues sont vraiment mignonnes, nous sommes loin des villages touristiques et ça fait vraiment du bien.

 

Visite le long de la Côte Amalfitaine : Sublime à faire en voiture en fin de journée (avec le couché de soleil c’est vraiment magnifique). Le plus simple étant de le faire en voiture (il y a qu’une seule route le long des falaises) mais il est très difficile de circuler, et surtout de garer sa voiture pour visiter les petits villages de Positano, Ravello… Certains prenaient le bus, mais en l’attente et l’ambiance du métro parisien bon courage !

Il est possible de faire une longue randonnée sur les hauteurs : Le sentier des Dieux. À 750m d’altitude, 2000 marches, il faut 3 heures pour faire cette marche. Comptez 6 heures pour faire l’aller-retour. Le plus compliqué ? Le retour… Il faut prendre un bus. Nous avions prévus de faire la randonnée un après-midi et puis finalement, manquant de temps (il faut bien compter 6 à 8 heures pour faire l’aller-retour avec les pauses, pique-nique…), nous sommes rabattus sur la voiture, mais si vous adorez marcher et que vous prévoyez en amont ce voyage, faites-le ! Si c’était à refaire, je le ferai. Nous avons fait d’autres marches en contrepartie, mais de loin moins naturelles… S’il y en avait bien une à faire c’était celle-ci.
Finalement, notre périple en voiture nous a permis de voir cette jolie Côte, et nous avons tout de même réussi à se garer sur le bas côté pour prendre quelques photos, et pour visiter Ravello et Amalfi.

 

Marina Del Cantone : un petit village avec un accès direct à la mer, il se trouvait tout en bas du village où nous logions (nous étions en altitude). Il n’est pas facile d’accès car il n’y a qu’une route pour s’y rendre, et une fois que l’on y est il n’y a que la mer. Lorsque nous y sommes allés la premières, nous étions déçus car le petit parking était plein et les plages étaient privées. Nous y sommes retournés vers la fin de notre séjour (car nous étions en manque de plage), nous avons pris un parking privé sur le bord de la route nous amenant à la plage en navette, puis avons payé notre accès à la plage. Déception, nous étions tous les uns sur les autres, et à 16h30 nous n’avions plus le soleil car il venait de passer derrière la falaise (le petit village de Marina Del Cantone se trouve tout en bas de deux falaises).

 

« Randonnée » pour voir le Vésuve : s’il y a bien une chose dont j’avais hâte lors de ce séjour c’est notre visite du Vésuve, le célèbre volcan de la région napolitaine. Équipés, nous sommes partis pour une réelle randonnée, en m’étant renseignée sur Internet et dans notre guide de voyage, j’avais lu qu’il y avait plusieurs randonnées pour visiter le Vésuve. Une fois arrivés sur place, nous avons été un peu étonnés de voir qu’il y avait qu’un seul parcours (4km) et surtout que celui-ci était payant. Il a d’abord fallu payer le parking, ensuite nous avions le choix entre payer la navette qui nous amenait à l’entrée du Vésuve ou grimper à pieds le long de la route. Une fois arrivés devant l’entrée, nous avons du payer à nouveau un ticket d’entrée : 10€. Pour rien vous cacher, j’ai été très déçue de voir le business qu’il y avait autour du Vésuve, je pensais vraiment être dans un Parc Naturel, et au-délà de l’entrée payante (ce que je comprends), rien ne paraissait naturel, tout est devenu un business.
Notre randonnée n’en était donc pas une, nous avons juste marcher les uns après les autres en direction du cratère. Beaucoup de monde. Si le Vésuve était impressionnant, je suis restée plutôt déçue de cette visite.
Si les autres randonnées n’étaient pas accessibles, c’était à cause des récents incendies qu’il y a eu quelques semaines avant notre venue. De ce fait, beaucoup d’endroits étaient fermés et inaccessibles.

 

 

Fiordo di Crapolla Randonnée crique :  De loin l’un de mes moments préférés des vacances. Ce fut pour le coup une randonnée improvisée. Nous étions clairement en manque de plage, nous avons donc fait un petit google map sur l’ordinateur afin de trouver des endroits sauvages, et c’est comme ça que nous avons découvert Fiordo di Crapolla. Le lendemain matin, nous sommes donc partis en milieu de matinée à la recherche de cette crique. Et on se savait pas dans quoi on s’embarquait, ce fut une réelle randonnée ! Nous avions tout de même pensé à prendre une bouteille d’eau et heureusement. Si la crique semblait si proche, le chemin pour s’y rendre était bien sauvage, nous avons du descendre la falaise en passant par différents paysages : petits villages, marches, terre, rochers… Certains terrains étaient tellement peu « praticables » que nous avons même pensé à faire demi-tour. Nous nous sommes rendus compte à quel point nous étions en hauteur, descendre la falaise était vraiment long puisque nous avons mis une bonne heure et demi. Ce qui nous a fait tenir est clairement la petite crise à l’eau turquoise qui nous attendait. Durant le chemin, nous avons douté à plusieurs reprises tomber sur cette fameuse crique, nous étions seuls sur le chemin… Puis, finalement une fois en bas, elle était là : une crique magnifique, de l’eau transparente et seulement 4 personnes !
Nous étions tellement contents, et à la fois frustrés de ne pas avoir emporté de quoi manger afin de rester plus longtemps (si seulement, on avait su que cette crique était si isolée…).
Nous sommes vite redescendus de notre nuage puisque après avoir trempé nos pieds dans l’eau, nous nous sommes rendus compte qu’il y avait des méduses et que personne ne se baignait. Nous étions définitivement pas venus le bon jour. Apparement, c’est tout l’un tout l’autre ! Il faut donc s’accrocher avant de venir dans cette crique. Ce n’était donc pas aujourd’hui que nous allions nous baigner, dommage car le cadre était sublime.
Cette randonnée et cet endroit restent tout de même l’un de mes plus beaux souvenirs.

 

Pompéi (ville ensevelie par l’éruption du Vésuve en l’an 79) : Encore un des endroits que j’ai préféré. La visite du site de Pompéi est vraiment à faire si vous vous rendez sur dans la région. C’était juste impressionnant de découvrir toutes ces ruines en si bon état des milliers de siècles après. J’ai aussi beaucoup aimé la petite ville de Pompéi, si la ville est connue pour son site archéologique, c’est aussi agréable de se promener dans la nouvelle ville. Nous avons trouvé facilement à nous garer dans ses rues sans pour autant dépenser une fortune, et ça pour une fois ça fait plaisir !

 

Herculanum (aussi ensevelie par l’éruption du Vésuve en l’an 79) : le site archéologique d’Herculanum est beaucoup plus petit que celui de Pompéi mais reste à faire, les ruines ont été beaucoup mieux conservées que celles de Pompéi car la ville a été détruite par une coulée de boue, contrairement à Pompéi qui a été détruit par une coulée de lave. Vous pourrez y découvrir des mosaïques, peintures, et mêmes des cadavres encore conservés… Impressionnant également, j’ai adoré m’y rendre par contre lorsque nous sommes arrivés dans la ville actuelle d’Herculanum, je me suis demandée si c’était bien là, il y régnait une certaine insécurité, on ne s’y sentait pas du tout à l’aise (nous avons tourné pas mal dans la ville lorsque nous cherchions les ruines). Nous nous y sommes d’ailleurs pas plus attardés à la fin de la visite du site archéologique.

 

La Solftara (soufrière, cratère): encore une visite juste « WHOUA ». La solfatara est un cratère situé dans les Champs Phlégréens, une zone éruptive. On peut y apercevoir des cratères de boue, de cendres, ou encore des fumerolles. L’odeur est nauséabonde mais ce lieu est vraiment hors du temps, c’est impressionnant de voir une zone éruptive… Si vous êtes dans la région, allez-y vraiment, c’est bien plus impressionnant que le Vésuve.

Sorrento : Jolie ville située dans la péninsule sorrentine juste en dessous Naples. Si beaucoup de villages et villes peuvent se ressembler, j’ai adoré Sorrento qui a une taille parfaite, des commerces agréables et une vue imprenable sur la baie. La plage c’est une autre histoire mais vous connaissez mon avis sur les plages de cette région désormais !

 

Naples : Je ne m’attarderai pas sur Naples car je n’y suis pas restée assez longtemps pour émettre un avis. Nous y sommes allés une demi journée avant de se rendre à l’aéroport. Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai rarement été aussi mal à l’aise dans une ville, je ne m’y suis clairement pas sentie en sécurité… Par contre, il faut lever les yeux, les nombreuses cathédrales, statues sont magnifiques. Vous trouverez beaucoup de pizzeria, pour notre part nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant dont je n’ai pas noté l’adresse mais ce fut l’un des meilleurs restaurants des vacances.

Comme vous pouvez le voir dans notre programme, nous avons finalement fait une croix sur notre journée à Capri et l’Île d’Ichiaa, entre les tremblements de Terre, les prix exorbitants et le monde… Nous nous sommes dits que nous y retournerions plus tard.

 

Ce que nous avons adoré :

– La nourriture italienne : les pizzas, la mozzarella… Miam, nous nous sommes régalés pour vraiment pas cher. C’était vraiment chouette !
– Les paysages : on en prend plein la vue. Nous étions en hauteur, c’était magnifique de pouvoir voir d’aussi loin la mer, les falaises, les différents petits villages.
– La variété des coins à visiter : avoir pu à la fois visiter un site historique comme celui de Pompéi que le parc naturel du Vésuve.

 

Ce qui nous a déçu :

– La mer : on ne s’attendait pas à avoir un accès limité à la mer. Ce sont en effet des calanques, c’est très compliqué d’y accéder car il faut descendre et descendre, ensuite il faut trouver une place pour garer sa voiture et PAYER l’accès à la plage (Entrée + parasol + transat). Souvent, il s’agit de plages artificielles construites près de ports, et souvent très sales. Je ne m’attarderais pas sur le sujet, mais c’est l’un des points qui nous a le plus déçus. Songez à louer un bateau pour vous baigner directement dans la mer et naviguer dans les calanques, et à prendre un logement avec piscine si vous y allez en plein été car la chaleur est intenable en été la journée.
– Le côté trop touristique et le côté trop business : tout est monétisé, des plages aux parc naturels et c’est ce qui m’a le plus déplu. TOUT est payant. Nous qui aimons la nature, découvrir des petits coins perdus ou autres… Ce n’était pas du tout la destination idéale, il y a énormément de monde, peu de routes, et il est très difficile de découvrir des petites pépites naturelles car la plupart des sites sont payants.

 

Mon ressenti

Nous avons adoré notre séjour car nous avons pu faire et voir plein de choses, mais je ne vais pas vous cacher que nous avons été un peu déçus également. Je pense qu’il faut vraiment faire Naples et sa région dans l’optique de visiter et non pas dans l’optique de se reposer tout en bronzant ! Allez-y dans l’année.

Néanmoins, nous avons vu de magnifiques paysages durant ce voyage et je ne suis pas prête de les oublier ♥

 

Mes conseils

– Y aller au printemps ou automne. En plein été, il fait très chaud et les plages ne sont pas vraiment accessibles. À moins d’avoir la possibilité de louer un bateau.
– Prévoir un sacré budget sur place. Je ne pensais pas que la région de Naples serait aussi chère. Si les restaurants ne le sont pas en revanche tout est payant : les sites touristiques, parkings, plages… Et je ne vous parle même pas du logement…
– Louer une voiture. Pour visiter la Côte, vous aurez besoin d’une voiture, par contre prenez une assurance tout risque ! La conduite italienne n’est pas une légende, et surtout vous devrez souvent garer votre voiture le long des routes, elle ne sera donc pas à l’abris de petits « chocs »
– Si vous pouvez louer avec un logement avec piscine c’est mieux, car la plage comme je vous le disais n’est pas toujours très accessible.

 

3

1 Commentaire

  1. 7 janvier 2018 /

    Ce n’est pas une région qui me tente énormément, c’est plutôt joli mais ce ne sera pas une priorité ! Je trouve ça dommage le côté business, surtout pour les plage et le Vésuve !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emoticons Smile Grin Surprised Cool Mad Wink Cry Crazy Exercise Tongue Out Laughing Tears Kiss Kiss Love Love Tears smug mask silent scream angry heart